Un exercice de la démocratie sous contrainte

« On se doutait bien que la concertation [était] bidon », « la concertation, c’est juste pour calmer, en haut ils savaient déjà ce qu’ils allaient faire »… Voici les quelques commentaires que nous avons pu lire sur les réseaux sociaux d’un média lillois, au sujet de la concertation sur le projet d’aménagement « Grand Euralille », à l’heure d’écrire cette tribune.

Ces commentaires sont le reflet d’un fait que nous déplorons depuis des années : la rupture entre les citoyennes et citoyens et leurs gouvernant·es, qui rend malade notre démocratie. À Lille, comme ailleurs, un outil peut en partie remédier à cela : le budget participatif. L’idée est simple : ce ne sont plus les élu·es qui décident de l’utilisation d’une partie du budget d’investissement de la Ville, mais directement les Lilloises et Lillois. Comme disait notre élu Maroin Al Dandachi au dernier conseil municipal, ce budget participatif « nous recentre sur les vraies priorités des gens et permet d’intéresser les citoyennes et citoyens. C’est un apprentissage et une leçon d’humilité pour toutes et tous. »

Or, plutôt qu’imposer des thématiques à cette édition du budget participatif, nous appelons à donner beaucoup plus de liberté aux habitantes et habitants. En effet, le principe même d’un budget participatif, c’est la liberté de s’impliquer sur tous les sujets : aménagement urbain, propreté, solidarités, équipement et mobilier, stationnement vélo, jeunesse, nature en ville, etc. Pourquoi le restreindre à la culture et au sport, qui sont les deux thèmes imposés pour les 4e et 5e éditions du budget participatif ?

Lille Verte proposait déjà en 2020 un budget à hauteur de 4 millions d’euros, un seuil que la Ville atteint finalement en 2024.
Nous appelons à doubler à terme le budget alloué au budget participatif (pour approcher 10 % du budget d’investissement dédié au budget participatif), mais aussi de s’assurer de la diversité des populations qui participent, pour davantage mobiliser les habitantes et habitants de tous âges et toutes catégories sociales. Et cela passera par davantage d’accompagnement et de suivi dans la préparation et la réalisation des projets.

Les élu·es du Groupe Lille Verte
Un projet, une remarque, une alerte? Nous sommes à votre disposition :
contact@lilleverte.fr 

Tribune parue dans le Lille Mag du mois d’avril