Construisons ensemble la ville d’après dans un monde apaisé

Construisons ensemble la ville d’après dans un monde apaisé

Tribune du groupe Lille Verte parue dans le Lille Mag (magazine municipal) au mois d’avril 2022.

Chères Lilloises, Chers Lillois,

Après deux ans et demi de pandémie, l’éclaircie attendue semble enfin se dessiner dans le ciel lillois. Et après ?

Nos services publics ont été mis à rude épreuve et la situation économique a poussé nombre d’entre nous dans la précarité.

Mais cette pandémie nous a aussi montré ce que pouvait être une ville vidée de ses voitures, où la nature reprend ses droits. Une ville libérée des nuages de pollution et qui respire à nouveau. Saisissons cette opportunité pour repenser nos modes de déplacement. La création, l’essor et la sécurisation des pistes cyclables à Lille doivent faire partie des priorités de la Ville.

Cette crise nous a aussi rappelé l’importance de la solidarité et du lien social. C’est au moment où l’on se sent le plus vulnérable que l’on mesure la valeur d’une main tendue. La pandémie a plongé des étudiants, des travailleurs, des familles dans la pauvreté. C’est pourquoi le développement des hébergements d’urgence doit être – enfin ! – soutenu par la ville. Et le plan de lutte contre les exclusions devra être à la hauteur des enjeux. C’est tous ensemble que l’on doit sortir de cette crise, pas seulement les plus chanceux.

La politique de la Ville telle qu’elle est menée aujourd’hui ne permet pas encore de réaliser ces changements de fond. Pas en supportant des projets comme le Metropolitan Square, qui a failli à sa mission de concertation démocratique et de respect des critères environnementaux. Ni en développant des plans de tramway sans discussion préalable et sans donner accès au centre ville à l’ensemble des habitant-es.

Dans un monde qui se remet en question, il nous appartient de façonner celui de demain. Voulons-nous être de celles et ceux qui soutiennent l’extension des aéroports, les commerces fantômes et la privatisation des services à la personne ? Ou voulons-nous être de celles et ceux qui encouragent les modes de transport non polluants, le commerce de proximité et la préservation de l’humain face aux logiques de rentabilité ?

Ces changements dépendent de notre choix dans les urnes. Ces dernières sont des emblèmes de notre démocratie, aujourd’hui attaquée en Europe. La crise ukrainienne succède à la crise sanitaire. La défense de nos valeurs est une lutte éternelle.

Joe Dabit, élue Lille Verte

Un projet, une remarque, une alerte ? Nous sommes à votre disposition : contact@lilleverte.fr